JARDINS D’AVENIR

Le doyenné de Roubaix a décidé de développer un projet autour de « jardins d’avenir », à partir de jardins paroissiaux inexploités. Avec un triple but : écologique, économique et solidaire. Le père Polito explique : « Au premier confinement, on s’est rendu compte que les gens pauvres n’avaient pas accès aux légumes frais. Pourquoi ne pas proposer sur des terrains paroissiens une production qui serait vendue à faible prix ? ». Plusieurs lieux sont concernés : le jardin du presbytère de l’église St-François et sa cave, le terrain de l’église St Vincent de Paul, celui de l’église St-Paul à Hem. Aussi, un partenariat pourrait être créé avec «  Le Couvent », le nouveau projet du couvent de la Visitation, qui dispose d’un grand terrain.

L’idée de vente à petit prix : développer la production maraîchère, qui serait vendue aux habitants à petits prix justement. Ce projet pourrait être lié au nouvel avenir de l’église St-François, quartier Cul de Four, qui appartient au diocèse de Lille. Les légumes seraient vendus dans l’église aux habitants. Ce projet veut donner de l’emploi : une partie du jardin du presbytère serait exploitée par un professionnel du jardinage, ainsi que la cave pour les champignons. Il ne s’agira pas d’un jardin participatif sur ce jardin, mais cela pourrait être possible sur le jardin de l’église St-Vincent de Paul, à l’image du jardin paroissial de la Marlière à Tourcoing. L’agriculture urbaine a de beaux jours devant elle, et l’Église y participera !

Il faudra sans doute nouer des partenariats avec les acteurs de cette dynamique dans la ville, comme ceux qui veulent créer une ferme urbaine au Trichon. Actuellement, il y a de l’argent pour financer ces projets : le plan de relance (de l’État) prévoit 30 millions d’euros pour des jardins partagés et pour l’agriculture urbaine. d’après l’ article de A.S. Hourdeaux dans la Croix du Nord du 05/02/21

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.