Témoignage de Jacques Irdel « Dans toute vie cabossée, il y a de l’espoir »

Sa vie a été faite de hauts et de bas. Jacques Irdel, 75 ans, a décidé d’en faire un livre intimiste, où il ne cache rien de ses galères et errances. Aujourd’hui engagé en paroisse et en association à Roubaix, il veut témoigner qu’il y a toujours un espoir. Jacques Irdel est bien connu sur sa paroisse, du côté de l’église Saint-Jean Baptiste à Roubaix  : il est membre avec son épouse Fabienne de l’antenne Sedire à l’écoute des divorcés- remariés, est engagé dans une association pour Madagascar et à l’ACO (action catholique ouvrière), et aide une famille rom soutenue par la paroisse. Mais qui le connaît vraiment ? Il vient de sortir un livre qui en surprendra plus d’un. Il y raconte son parcours, marqué par la violence, la délinquance et l’instabilité, avant de se « poser ». Longtemps, on lui a demandé d’écrire son parcours chaotique. Il ne voulait pas. C’est en écoutant Tim Guénard (lire «Plus fort que la haine»), enfant battu devenu un apôtre du Christ, qu’il se laisse enfin convaincre. Pour l’aider dans la mise en forme, le couple a demandé l’aide de Jean-Luc Deroo, ancien maire d’Halluin, qui anime un atelier d’écriture… La foi a accompagné Jacques depuis l’enfance. « Mais je suis chrétien, pas catholique ! J’ai la foi au Christ d’abord », dit énergiquement Jacques… Son livre est un hommage aux personnes qui ont été des lumières sur son parcours…Et surtout, il y a Fabienne, sa femme depuis 20 ans, celle qui a réussi à l’apaiser. … Il confie : « Je veux dire qu’on peut s’en sortir… » Sa femme ajoute : « Ce livre veut donner de l’espoir : on peut apprendre à aimer. Et aussi s’engager pour des causes solidaires ». Son mari le prouve. Extrait de l’article d’ Anne Sophie Hourdeaux dans Croix Dimanche du Nord ■« Du coup de poing au coup de main », éditions Feuillage, 17 €. À commander sur le site de l’éditeur : editionsfeuillage.fr

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.